Comment réagir à un échec ?

Comment réagir à un échec ?

Surmonter un échec

Dans cet article Maxime de « Améliore toi » va vous expliquer comment ne plus avoir peur de l’échec et comment le surmonter.

Aujourd’hui vous avez déjà été confronté à un échec, quel qu’il soit et vous ne voulez plus revivre ce moment ? Je vais vous expliquez comment ne plus avoir peur de l’échec.

Tout d’abord, il faut se mettre en tête que l’échec n’existe pas, il n’y a que des leçons. Avoir un bon état d’esprit est important pour surmonter n’importe quel « échec » dans sa vie. Si tu n’oses pas, tu ne peux jamais apprendre de tes erreurs, sache-le.

Admettons que vous avez échoué à un concours, vous devez le repasser mais vous êtes tétanisé (e)à l’idée d’échouer à nouveau. En effet, c’est votre dernière chance pour le réussir, il n’y aura pas d’autre essai.  Comment peut-on arriver à surmonter cette peur ?

Savoir se poser les bonnes questions

Ce n’est pas un exercice facile, mais il est très utile. Vous devez vous poser les bonnes questions sur cet échec et en tirer des leçons positives.

  • Avant ce concours, avez-vous déjà eu un échec similaire ?
  • Qu’est ce qui s’est passé ?
  • Comment avez-vous réagi ?
  • Lors de la première fois, qu’est-ce qui vous a bloqué ?
  • Pourquoi d’après vous, vous n’avez pas réussi ?
  • Que se passe-t-il en vous ? Perdez-vous les moyens ? Un trop grand stress ?
Comment réagir à un échec ?

Ne pas se focaliser sur un échec pour le dépasser

Autre information importante, il ne faut pas se focaliser sur un échec, il faut le comprendre. Mais il faut également savoir parler de nos réussites, afin de nous mettre en confiance. Par conséquent, nous allons voir les réussites qui vous ont marquées, et là c’est la même chose, vous devez vous poser les bonnes questions.

  • Qu’en est-il de vos réussites ?
  • Qu’elle est votre plus belle réussite ? C’était quand ?
  • Dans quelles conditions étiez-vous pour réussir ?
  • Avez-vous un entourage qui vous soutenez ce jour-là ?
  • Qu’est-ce qui vous pousse à réussir ce concours ? Et pourquoi voulez-vous le passer à tout prix ?

Utiliser la projection positive

  • Quel changement êtes-vous prêt à faire pour réussir ce concours ?
  • Que se passera-t-il si vous réussissez cette épreuve ? Qu’est ce qui va changer en vous ?
  • Que pensez-vous d’un second échec ?

Maintenant que vous savez pourquoi vous avez peur, nous allons y faire face. On va faire de cet échec une force. Ce n’est pas une fatalité.

L’objectif est clairement défini, les étapes sont les suivantes :

Objectif à court terme : Obtention du concours

Objectif à moyen / long terme : Vaincre cette peur de l’échec

Comment réagir à un échec ?

Transformer cette peur de l’échec en invitation à vous dépasser

En parallèle, vous pouvez utiliser des outils qui sont nécessaires pour réussir à vaincre cette peur de l’échec. Par exemple avec la PNL (programme neuro-linguistique), cela peut servir dans cette situation. Savoir prendre du recul sur ce type de peur et de comprendre pourquoi et comment elle intervient en nous. Et par conséquent comment y faire face.

Vous pouvez également consulter un hypnothérapeute qui vous permettra de rencontrer les causes de cette peur et de la comprendre pour s’en libérer.

Pour augmenter son estime de soi, on peut également faire du sport, cela va doper votre organisme et va se sentir en meilleure conditions. Généralement, lorsqu’on sort d’une séance de sport quelle qu’elle soit nous avons beaucoup plus confiance en nous. Donc n’hésitez pas, allez-y !

Pour conclure cet article, dites vous que tout le monde a des échecs, c’est seulement la façon dont on réagit et on y fait face qui va déterminer si on baisse les bras ou si on persévère pour arriver à nos objectifs. Tout est questions d’état d’esprit.

Ce n’est pas la première fois que je parle de notre inconscient, mais très peu de personne ne comprenne pas la puissance de celui-ci. Nous sommes comme une sorte de gros ordinateur, et notre cerveau a été conditionné par nos expériences de vie qui ont fait découler nos croyances, valeurs, comportements… Seulement, si une partie ne vous plaît pas, il faut savoir qu’il est possible de changer cela avec de la persévérance et de la motivation.

Une citation de Michael Jordan, le plus grand joueur de Basket, résume bien cet article :

« Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude.

N’abandonne jamais. »

Pour conclure : Toujours tirer profit de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.